Flux RSS

Soutenez nos actions

IBAN: CH94 0079 0042 4123 7806 9

"Principes éthiques et règles de transparence pour les dons aux partis"


Sortir du nucléaire
- Énergies renouvelables: OUI!
- Nucléaire: NON MERCI!
- Des faits: "Comment se passer de 6 centrales"
- Conférence de C. van Singer
- Site des Verts suisses

Toutes les interventions de P. Amstutz depuis son entrée en fonction.

Les élus

Pierre Amstutz


Mathieu Chaignat





Bulletin romand des Verts
Abonnez-vous!

Les orientations politiques
(site des Verts suisses)


Visites depuis le 2.04.10:

VOTATIONS FEDERALES DU 25 SEPTEMBRE 2016

Initiative « Pour une économie durable » : OUI


L'économie verte est favorable à l’environnement, à l’économie et aux consommateurs. La transformation vers une économie verte vise une gestion durable des ressources naturelles. Elle permettra de contribuer considérablement à la lutte contre des problèmes écologiques pressants tels que le changement climatique, la déforestation et la surpêche. Pour y parvenir, il faut transformer notre économie du tout-jetable en économie circulaire qui mise sur des produits durables et la revalorisation des déchets comme matières premières.

Ainsi que le montre un sondage représentatif, ce que réclame l’initiative va de soi aux yeux d’une très grande partie de la population. La nécessité d’agir est largement reconnue : 70 à 90 % des personnes sondées soutiennent l’analyse des problèmes et l’approche pour les résoudre prônées par l’initiative.

D'ici 2050, l'initiative déposée par les Verts en 2012, veut réduire l'empreinte écologique de la Suisse de trois à une planète pour faciliter une vie digne à toutes et tous sur le long-terme.

Le rapport du Conseil fédéral  « Optimisation de la durée de vie et d'utilisation des produits » montre que tant l’environnement que les consommateurs profitent de produits durables. Ainsi, il soutient l’initiative pour une économie verte et explique comment des mesures simples et favorables à l’innovation permettent de réduire durablement l’utilisation des ressources. Pour qu'il ne finisse pas dans un tiroir et que le Parlement cesse d’affaiblir ces mesures, il faut que le Oui à l’initiative pour une économie verte l’emporte le 25 septembre prochain.

Concrètement, le Conseil fédéral recommande d’examiner de manière approfondie des mesures, simples et stimulant l’innovation, afin d’optimiser la durée de vie et d’utilisation des produits et de réduire durablement la consommation des ressources.

Tout le monde en a fait l’expérience : que ce soit une caméra numérique, une imprimante ou un téléphone portable – à peine la garantie a-t-elle expiré que l’appareil est hors d’usage. La plupart du temps, soit il n’est pas possible de le réparer, soit il n’en vaut pas la peine. En revanche, un produit bien conçu dure plus longtemps – et plus il dure longtemps, mieux c’est pour l’environnement et pour les consommatrices et consommateurs. Ainsi une conception intelligente permet de fabriquer des produits de consommation plus durables, réparables et moins chers.

L’initiative pour une économie verte veut ramener l‘impact écologique de la Suisse à un niveau globalement supportable d’ici à 2050 et ancrer les principes de l’économie circulaire dans la Constitution.

Avec l’initiative pour une économie verte, on réagit à temps et l'on garantit ainsi à long terme notre prospérité et notre qualité de vie. Ce n’est possible que si nous ne détruisons pas l’environnement en tant que base de notre économie. Les générations futures ont le droit de bénéficier d'un environnement sain.

 
Initiative « AVSplus : pour une AVS forte » : OUI
Loi fédérale sur le renseignement : NON